Historique

 

1 -  Il était une fois, la Fourasine …

 

 

Quelques illuminés, en quête de boulot,

Lassés des mornes hivers passés hors de l’eau,

S’étant mis en tête, de restaurer un bateau,

Se rendirent à Oléron, au port du Château,

Où, abandonnée, se languissait une lasse,

Qu’ils achetèrent, en fort piteux état, hélas...

"Fi d'garce ! y a du boulot, les gars..."


C'est ainsi que commença, en 2007, l'histoire de la Fourasine et que la section

Vieux Gréements du CNF vit le jour.

Quelques étapes :

 

      2007    Mars : la lasse transportée par la route, trouve sa place dans le hangar

                     Mai : inauguration du chantier

                    Septembre : début des travaux


2009      Après deux années et 1800 heures de travail, La Fourasine est prête à prendre la mer


23 mai : Jour J de la mise à l’eau,

Sous les yeux d’une foule nombreuse, en présence  d’un impressionnant parterre d’élus et du  curé de la paroisse prêt à officier pour la rituelle bénédiction du bateau. Sur l’eau, la flottille des invités est là, pour souhaiter la bienvenue à la petite sœur, parader avec elle et faire la fête.

Le grand jour de la mise à l'eau
Le grand jour de la mise à l'eau
Le sémaphore pavoisé salue La Fourasine
Le sémaphore pavoisé salue La Fourasine


Vous voulez revivre, en images et en musique, l’histoire de La Fourasine de 2007 à 2009 ?

Consulter le diaporama  « Il était une fois, La Fourasine »


2 - Vogue La Fourasine ...


Si la restauration, menée à terme par une équipe de copains, a été une réussite, la suite a dépassé toutes les espérances des compagnons de la Fourasine. En effet, la mise à l’eau fut suivie d’une belle saison de navigation : à la rencontre du Belem, devant Fouras, à Oléron, à La Tremblade, vers Mornac, sur la Seudre, à proximité du viaduc d’Oléron, à La Rochelle à l’occasion des prestigieuses Voiles de Nuit...

A la rencontre du Belem
A la rencontre du Belem
Voiles de Nuit
Voiles de Nuit


Et, chaque année, depuis, la Fourasine et ses équipiers ont grand plaisir à participer aux manifestations  inscrites au programme du collectif Patrimoine Navigant en Charente Maritime,  et d’y représenter le CNF qui, en outre, tous les deux ans, au moins, organise aussi un rassemblement de vieux gréements au port sud de Fouras. Rares sont les ports de nos pertuis où notre lasse n’a pas montré son bout-dehors et que dire des liens générés  par ces rencontres festives, la joie d’accueillir associations et navigateurs, de les retrouver chez eux, de partager avec eux la passion de la navigation traditionnelle, la mer, l’amitié !

Le port sud accueille les vieux gréements...
Le port sud accueille les vieux gréements...
... et les équipages
... et les équipages


La flottille de PNCM toutes voiles dehors, cap sur le port sud
La flottille de PNCM toutes voiles dehors, cap sur le port sud

Evolution de la section Vieux Gréements

1 -   Le chantier

 

Difficile d’abandonner les activités du chantier et de se retrouver à nouveau inoccupés en période hivernale, de ne plus se retrouver le jeudi pour une journée de travail et partager un bon repas  !


Alors, outre les travaux d’amélioration et d’entretien de la Fourasine et des locaux du club, les compagnons ont entrepris de nouvelles restaurations, plus modestes, mais pas moins réussies, d’embarcations données au club :


-         Mahatoki, une superbe prame à clins en acajou vernis,

-         Petit Prince, un canot à débarquer des années 50, pour lequel nos ingénieux charpentiers ont dû réinventer une étuve pour mettre en forme certaines pièces, notamment des bordés.

-       En 2012 et 2013, c’est la caragogne (caravelle pontée) d’un adhérent du club qui  fut remise en état dans l’atelier.


Mahatoki
Mahatoki
Petit Prince
Petit Prince
la caragogne
la caragogne


2 - Les  bateaux

 

Depuis 2012, la section Vieux Gréements s'est enrichie d’une nouvelle unité : un corsaire* de 1968, "Shubby", qui participe aux rassemblements, soit aux côtés de sa grande soeur, "La Fourasine", soit seul. En plus mauvais état que son apparence ne le laissait supposer, sa restauration est  un chantier important, dont les travaux ont été répartis en plusieurs tranches, ce qui a permis de le faire naviguer chaque été. Un fameux bateau dont les lettres de noblesse ne sont pas usurpées !

* plans de JJ Herbulot (1954)


Shubby en restauration...
Shubby en restauration...
... et en navigation
... et en navigation


Rumeur de coursives : il se dit que le projet de construction d’un tout nouveau bateau est déjà dans les cartons. Affaire à suivre...

Non, pas aussi gros que celui-là !!!
Non, pas aussi gros que celui-là !!!

Qu'on se le dise :

 

Le port d'attache de La Fourasine et de Shubby, c'est à quelques encablures du Fort Vauban. Vous y trouverez le Cercle Nautique de Fouras. Les "compagnons-matelots de La Fourasine" vous y attendent...


A bientôt ...
A bientôt ...

Contact :                

Yves MALVAUD  

Président de la Section Vieux Gréements

06 89 83 50 80

lafourasine-cnf@orange.fr